Dans la gamme de prix allant de 450 euros à 1.000 euros et plus, en revanche, sont concentrés les modèles qui offrent les meilleures caractéristiques, tant en termes de type de montage et de niveau de précision de coupe, que pour la polyvalence d’utilisation et le type de matériaux sur lesquels il est possible de travailler. Les scies à table qui se situent dans cette fourchette, En effet, ils sont assemblés avec soin et les pièces ne jouent pas, en particulier les guides de coupe, les moteurs sont plus puissants et plus performants et les fonctions de coupe sont également supérieures. Elles se distinguent également par la présence éventuelle de systèmes intégrés supplémentaires, tels que les guides laser, les systèmes de démarrage progressif et de protection, qui sont souvent et volontairement absents des modèles les moins chers. Face à un prix plus élevé, ces types de scies à table offrent des performances de type professionnel ; elles sont donc destinées à un éventail d’utilisateurs qui comprend aussi bien les amateurs les plus expérimentés et les plus exigeants que les artisans et les professionnels qui les utilisent principalement pour leur travail.

Qu’est-ce qu’une scie à table ?

La scie à table n’est rien d’autre que la version stationnaire de la scie circulaire, et c’est un outil utilisé pour couper divers matériaux, à commencer par le bois et ses dérivés. En changeant le type de lame, en fait, ou en fonction du type de scie et de sa puissance, il est également possible de couper des plastiques, des métaux et d’autres matériaux composites d’origine différente. Son invention remonte à 1775, par le charpentier Walter Taylor, et a été conçue spécifiquement pour effectuer des coupes exclusivement droites. Contrairement aux scies circulaires qui fonctionnent manuellement, dans les scies de table, c’est la pièce à couper qui est poussée contre la lame qui est en position fixe. L’épaisseur de coupe peut varier selon le type de machine, mais elle dépasse généralement rarement 8 ou 10 centimètres au maximum, c’est pourquoi elle convient principalement à la coupe de stratifiés, de profilés, de panneaux et de pièces d’épaisseur réduite.

A quoi sert une scie à table ?

Comme déjà mentionné dans la réponse précédente, la scie de table ne peut effectuer que des coupes droites sur le bois et d’autres matériaux. Ses applications sont donc principalement dans la menuiserie, le travail du bois et la construction. Elles sont idéales pour couper des pièces fines mais longues ; selon la taille de l’outil, elles peuvent toutefois être utilisées dans d’autres secteurs. En mécanique de précision et en modélisation, par exemple, les mini-scies de table sont très courantes ; elles sont totalement identiques aux scies de table normales, sauf pour leur taille et la vitesse générée par leur moteur, qui est beaucoup plus élevée.

Les mini-scies de table peuvent couper sans problème le bois, le plastique et le métal pour la création de petites pièces. Elles sont donc utilisées par les horlogers, les techniciens dentaires et autres professionnels spécialisés dans la construction ou la réparation de petits objets mécaniques et électroniques. Ils sont également largement utilisés dans le secteur des loisirs, pour la fabrication de petits articles et pour le modélisme, notamment dans le secteur naval. Dans le secteur industriel, en revanche, des scies de table adaptées sont utilisées pour couper des pièces de taille considérable, tandis que les modèles standard sont largement utilisés tant pour les loisirs tels que le bricolage et le bricolage, que pour l’artisanat et le travail professionnel.