Bien sûr, cela dépend de la zone climatique dans laquelle nous vivons. L’orientation de la fenêtre vers le sud ou le sud-est est idéale, également car alors le soleil bas peut apporter la lumière et la chaleur, même en hiver. Il vaut mieux avoir une fenêtre assez grande. N’oubliez jamais que le poulailler ne doit pas se trouver dans un endroit venteux, car cela peut être préjudiciable à la santé des poules.

Le poulailler doit-il être maintenu à l’ombre ?

Les poulets aiment s’asseoir au soleil, mais ils ont aussi besoin d’un endroit plus frais et ombragé, sinon ils peuvent surchauffer. L’idéal serait de placer la petite maison sous une plante à feuilles caduques, afin qu’elle puisse être ombragée en été et ensoleillée en hiver. Il est important de se rappeler combien d’attention doit être accordée au type de sol sur lequel le poulailler sera placé, car l’humidité associée au courant d’air rend les poules malades. Mais faites également attention au toit, qui est mieux isolé.

Quelle est la température maximale que les poulets peuvent atteindre dans le poulailler ?

En général, on considère une plage maximale comprise entre 5°C et 30°C pour le poulailler. Mais même pendant les mois d’hiver, comme il y a moins d’heures de lumière du jour, les poules se reposent et la production d’œufs est réduite. Bien que les poules soient très adaptables au changement climatique, la température pour une poule pondeuse varie entre 13° et 24°, mais si nous les nourrissons correctement, les poules vivent bien même entre 5° et 30°. Les températures estivales constamment élevées peuvent provoquer un stress thermique chez les poulets, les faire surchauffer ou même interrompre le processus de ponte.